Optimisez votre taux de graisse

obésité

En matière de forme et de bien-être et parmi les fausses idées qui font de la résistance, celle du poids est toujours d’actualité. En effet, plutôt que de vous focalisez sur votre masse corporelle, intéressez-vous de prêt à votre taux de graisse. Notre poids est lié à notre morphologie et à notre composition corporelle. Il est tout à fait courant de rencontrer des sportifs lourds ayant une corpulence très importante sans pour autant être en excès graisse … et la forme est souvent de la partie.

La graisse est indispensable à notre organisme. Il en existe 3 catégories principales (saturées, mono-insaturées et poly-insaturées), toutes ont leur rôle à jouer dans le bon fonctionnement du corps. Il faut donc veiller à ne pas descendre en dessous du seuil fondamental à notre physiologie. Toutefois, il faut bien l’avouer le danger le plus présent n’est pas celui-ci étant donné qu’il concerne essentiellement certaines catégories de sportifs professionnels.

Non, l’excès de graisse est néfaste (l’excès de quoi que soit en général). Ainsi, une personne a tout à y gagner à redescendre dans des taux moyens de santé. La mécanique des muscles est optimisée, la circulation sanguine est plus fluide (le sang circule mieux), la tuyauterie (les vaisseaux sanguins) est plus souple et résiste mieux aux effets du temps. Bien entendu, moins de graisse c’est également moins de poids et un confort certain pour bouger.

La méthode gagnante

Il faut, avant tout le reste, considérer votre alimentation. Vous pouvez possiblement diminuer vos apports globaux en sucre et graisse pour mettre à contribution ce que possède le corps en réserve. Ensuite, il s’agit de rééquilibrer la qualité des sucres et des graisses. Favoriser les glucides complexes contenus dans les féculents, légumineuses et légumes aux sucres simples des produits transformés, plats préparés, friandises, apéros ou pâtisseries. Augmenter les huiles végétales type colza, olive ou noix et diminuer vos apports en graisses saturées contenues dans les charcuteries et matières premières animales.

Vous pouvez manger de tout, seul l’équilibre dans les proportions globales comptent.  Allez-y progressivement pour ne pas souffrir du manque mais allez-y quand même ! Commencez par les produits les plus gras (charcuterie, viande grasse, fromage > 45% MG, fritures, biscuits apéritifs, chocolat, feuilletés, sauce à base de beurre ou de crème, etc.). Poursuivez ensuite, après vous être habitué à vos premiers changements, par limiter les produits au lait entier, les plats cuisinés, … et favoriser l’achat des produits les moins transformés possibles, des filières vous apportant des garanties de qualité (bio, bleu-blanc-coeur, …), des substituts de repas certifiés, … la cuisine de vos propres produits.

http://coach-evry.domicilgym.fr/

Cartouche Sabine Conde

Categories: 2 - Conseils diététiques, 3- Conseils santé, 4- Conseil forme

Les commentaires sont désactivés