Que faire après un accident vasculaire cérébral (AVC), ou tout autre atteinte cérébrale !


Par Yann ANGEVIN : Votre coach sportif à domicile et en entreprise sur le Mans !


Notre cerveau est un organe principal de notre corps, notre centre de traitement des informations (visuelles, auditives, tactiles, proprioceptives, etc.) que nous captons. Il est également à la base de la quasi-totalité des gestes que nous sommes capables de réaliser, du langage, de la mémoire puisqu’il les programme, les planifie. Ainsi, lorsqu’il défaille lors d’un accident cérébral nous devenons incapables de réaliser des tâches qui nous semblaient si naturelles. Suite au diagnostique médical, la réserve est le maître mot puisqu’à l’heure actuelle, personne ne peut garantir le retour de toutes les fonctions à leur état avant l’accident. Cependant, des travaux en biologie cellulaire sont porteurs d’espoir. Ils ont mis en avant que la transplantation pouvait permettre le retour de fonctions perdues après une lésion chez des souris (Gaillard A, Jaber M. Is the Outgrowth of Transplant-Derived Axons Guided by Host Astrocytes and Myelin Loss?. Cell Adhesion & Migration 2007). Des travaux sont actuellement en cours sur des animaux génétiquement plus proche encore de l’homme.

Bien que ce soit une véritable épreuve pour vous et votre entourage, les recherches scientifiques sont encourageantes. Elles mettent en avant une caractéristique de notre système nerveux : la plasticité adaptative. Plusieurs éléments constituant votre cerveau, votre moelle épinière, vos nerfs peuvent se modifier durablement suite à une activité physique régulière. Par exemple, vos synapses peuvent être plus sensibles au signal nerveux et donc le mouvement peut s’initier avec une stimulation moins importante. Bien d’autres structures peuvent s’améliorer suite à un entrainement spécifique, de nouveaux neurones peuvent apparaître, de nouveaux réseaux se former. Dans la même lignée, l’équilibre qui est bousculé lors de tels événements est une capacité gérée par différentes structures, globalement :

  • la vision
  • l’oreille interne (système labyrinthique, utricule et saccule)
  • la proprioception

Il est ainsi possible par la mise en place d’un programme personnalisé et adapté à vos capacités de vous aider à retrouver une plus grande autonomie. Prenons contact afin que je vous présente plus précisément ce que nous pourrions envisager ensemble.

Categories: 1- Evènements sportifs en région

Les commentaires sont désactivés