L’alimentation du skieur avant sa journée de ski

bandeau myprepaski

En plus de la préparation sportive, un bon skieur doit également se préparer au point de vue nutritionnel afin d’être en forme le jour venu pour éviter tout risque de chute, de blessure et d’améliorer ses performances.

En effet, la sollicitation des muscles en ski engendre des dépenses afin d’apporter toute l’énergie nécessaire à leur bon fonctionnement. Une alimentation saine et variée devra être débutée en même temps que la préparation physique pour vous permettre de faire les réserves qui seront utilisées. (4 semaines avant au minimum).

Quelques semaines avant votre séjour au ski, il faudra instaurer une alimentation saine et équilibrée contenant un peu de tous les groupes d’aliments à chaque repas :

1 crudité sous forme de fruit ou légumes

1 part de féculents (pain, pâtes, riz, pomme de terre, légumes secs, semoule, polenta, maïs…)

1 part de légumes cuits (ou secs au petit déjeuner)

1 part de protéines (viande, poisson, œuf …)

1 produit laitier (fromage suisse, fromage blanc, faisselle, yaourt…)

1 petite part de gras

1 petite part de sucre

Des combustibles pour la pratique du ski le lendemain :

Ce que vous mangez la veille et durant les 7 h avant l’effort déterminera l’énergie que vous aurez de disponible pour votre prochain jour de ski ainsi que vos performances. Les glucides contenus dans les aliments se transforment en glycogène stocké dans le muscle. Vous devez alors vous assurer que vos muscles disposent du combustible nécessaire à la pratique du ski.

C’est donc la part de glucides complexes (dits féculents) que vous allez devoir augmenter la veille de votre premier jour de ski et ainsi également les autres soirs durant le séjour hivernal en montagne.

Votre apport en glucides doit être augmentée de 50 à 100g par jour soit par exemple :

– 50 g de plus de féculents le soir c’est à dire 2 cuillères à soupe de plus que habituellement (5 cuillères en temps normal) en pâtes, riz, semoule, lentilles, ou 1⁄4 de baguette

– 30 à 50g de féculents en plus le matin au petit déjeuner : 1⁄4 de baguette de pain en plus ou 2 c à soupe de plus de flocons d’avoine ou céréales ou porridge.

ATTENTION : la surconsommation de glucides n’augmentera pas davantage votre niveau d’énergie et vous pourriez au contraire vous sentir lourd et engourdi. Il s’agit donc d’écouter votre corps et d’atteindre le bon équilibre en respectant les proportions données ci-dessus.

Domicil’Gym en partenariat avec les stations de ski Altiservice

Article créé par Mme FOURES Marine diététicienne diplômée, service diététique Domicil’Gym

Categories: 4- Conseil forme

Les commentaires sont désactivés