Les manchons de compression: meilleure performance ou meilleur retour veineux?

booster-bvsport-video

Il est de plus en plus fréquent d’apercevoir des coureurs avec des manchons de compression (aussi appelés boosters) ou des chaussettes de compression. Ces dispositifs, initialement issus du domaine médical pour favoriser le retour veineux des patients souffrant d’insuffisance veineuse, se démocratisent chez tous les sportifs réguliers en recherche de performance et d’une meilleure récupération. Mouvement initié déjà depuis des années chez les athlètes de haut niveau… à commencer par les bleus de l’équipe de France qui chaussent les chaussettes de la victoire à chaque compétition, depuis la coupe du monde 98 jusqu’à l’EURO 2016 !

  • La compression améliore le retour veineux sportif

Le port de bas de compression (communément appelé « bas de contention ») vient comprimer les veines superficielles et profondes pour accompagner le sang à faire son circuit retour, en exerçant une pression dégressive, comme lorsque l’on presse un tuyau d’arrosage pour augmenter le débit ou lorsque l’on cherche à terminer un tube de dentifrice, pour utiliser une image parlante.

De la même façon qu’un dispositif de compression médicale vient favoriser le retour veineux, un dispositif de compression sportive utilise la même mécanique pour accélérer la décharge du sang appauvri en oxygène et riche en déchets vers les organes d‘évacuation (reins, foie, intestins) puis surtout vers le cœur et les poumons. C’est le cœur qui assure en bout de chaîne la récupération du sang veineux, le « sang bleu », lequel est ensuite propulsé dans l’artère pulmonaire vers les poumons où il s’oxygène et se vide du gaz carbonique. Ainsi on comprend pourquoi la compression participe indirectement à l’efficacité cardiaque (pompe principale du circuit sanguin) et à l’efficience globale du système circulatoire qui alimente tout l’organisme en carburant.

  • Influence de la compression sportive sur le seuil cardio-vasculaire

Un entraînement spécifique en foncier a pour but : d’améliorer le cardio en utilisant au maximum les apports d’oxygène par la respiration , d’améliorer la vascularisation des muscles en densifiant le réseau de capillaires. Il est clair que les manchons de compression n’auront que peu d’impact sur l’augmentation du volume cardiaque. Néanmoins, ils opèrent une meilleure circulation sanguine en agissant sur le réseau des veines profondes, des veines superficielles et des vaisseaux capillaires. La compression agit un peu comme l’endurance fondamentale chez le coureur : elle ne permet de jouer ni sur l’aisance respiratoire ni les capacités cardio-vasculaires en vue d’augmenter son allure spécifique ; elle permet par contre à l’athlète de progresser dans le temps en participant activement à la lutte pour l’élimination de l’acide lactique, en repoussant ainsi le seuil d’épuisement musculaire et en évitant le risque de blessures (crampes, contusion, élongation…).

De plus, en comprimant les muscles et les articulations, les dispositifs de compression offrent un meilleur maintien des appuis et réduisent les mouvements oscillatoires. Ces vibrations parasites issues du ballottement des muscles peuvent être à l’origine de lésions musculaires. Les dispositifs de compression réduisent ainsi indirectement le risque de blessure. Risque diminué également par la régulation thermique qui évite la surchauffe des tendons et des muscles.

  • La compression: un impact avéré sur la récupération

Retour sur mon expérience sportive

Spécialiste du 400m et du 800m il y’a quelques années, je souffrais de douleurs musculaires dans les mollets, comme une sensation d’étau musculaire. Cette douleur s’avérait être une sursollicitation de mes mollets dans des mauvais appuis perdurant depuis des années. J’ai développé un syndrome des loges: blessure très courante chez les sportifs. C’est une augmentation de la pression sanguine dans les loges musculaires. Je me suis donc faite opérée afin de pouvoir libérer l’espace entre l’aponévrose et les loges musculaires L’opération n’a pas été une réelle réussite pour moi. Après 4 ans de réeducation, j’ai découvert les manchons de compressions BV sport elite. Depuis, j’enchaîne les kilomètres sans douleurs et surtout je peux enchaîner les séances sur deux jours d’affilés. Ce manchon permet une meilleure récupération et surtout je sens mes muscles et tendons gainés ce qui évite les blessures.

Vous pouvez commander vos manchons de compressions BV sport elite sur la boutique domicilgym: http://www.dgboutique.fr/. Professionnelle en running, vous pouvez me contacter dans la rubrique contact sur mon site:

http://coach-besancon.domicilgym.fr

Cartouche Martine Parsus

Categories: 4- Conseil forme, 5- Sports à domicile

Les commentaires sont désactivés