Seniors : le sport et la lecture pour mieux vieillir

16117397_10211662614983256_1662450579_n

Chez les seniors, l’activité physique et l’activité cognitive augmentent chacune le volume de matière grise de régions cérébrales ciblées. Ces deux occupations seraient ainsi complémentaires et bénéfiques, même tardivement, pour retarder les effets du vieillissement sur la santé.

femme mure 3

Selon l’Inserm, les sujets âgés qui pratiquent régulièrement une activité physique ou une activité cognitive ont un volume de matière grise augmenté. Ils présentent moins d’atrophie cérébrale que leurs homologues ne pratiquant pas de telles activités. L’augmentation du volume de matière grise qui en résulte survient notamment au niveau du cortex préfrontal et de l’hippocampe, deux régions particulièrement affectées lors de maladies dégénératives, comme la maladie Alzheimer.

Les résultats suggèrent que l’activité cognitive et l’activité physique sont bénéfiques à tout âge, même chez le sujet âgé. Ceux qui en ont la capacité et l’envie doivent pratiquer l’une et/ou l’autre régulièrement. Plus le niveau d’activité est élevé, et plus les volumes cérébraux de matière grise se développent.

On sait aujourd’hui l’importance de rester actif le plus possible et les bénéfices d’une activité physique adapté pour les seniors. Pour rendre cet effet plus efficace encore, il apparait clairement qu’il faut diversifier les sources de stimulation et donc y associer la lecture, l’écriture, la culture, le jeu….

 

http://coach-lacroixfalgarde.domicilgym.fr/

Capture 7

Categories: 10 - Seniors actifs, 3- Conseils santé

Les commentaires sont désactivés