La souplesse vous va si bien

La souplesse désigne la qualité physique permettant d’accomplir des mouvements du corps avec la plus grande amplitude (articulaire et musculaire), que ce soit d’une manière active (en mouvement dynamique) ou passive (sans mouvement dynamique).

Afficher l'image d'origine

 

 

 

 

De nombreux facteurs interviennent dans l’établissement de la souplesse : les capacités articulaires et musculaires, l’âge, la température ambiante, le relâchement psychologique…

Il ne s’agit pas de faire forcément le grand écart mais d’utiliser votre potentiel pour plusieurs raisons :

1. Réduire le risque de blessures

Un muscle qui manque de souplesse est un muscle qui ne peut pas faire son mouvement dans sa totalité. On parle de  manque d’élasticité des fibres musculaires qui provoquent d’abord les courbatures. Ensuite ce manque d’élasticité peut conduire à la contracture ou la déchirure.

2. Retrouver une meilleure amplitude de mouvement

Quand on manque de souplesse, on est limitée dans nos mouvements et on ne bouge pas naturellement. Le corps s’ajuste et compense. Bref, on bouge comme on peut et non comme on le devrait. Gagner en souplesse permet au corps de retrouver ses mouvements naturels.

3. Ralentir le processus de vieillissement.

Être plus souple, c’est ralentir le vieillissement du corps, et réduire le risque d’arthrose par exemple, qui est liée à la dégradation progressive des cartilages osseux. Comme un élastique, la souplesse permet de garder une meilleure mobilité articulaire et de réduire les risques d’usure.

4. Cela aide à réduire les maux de dos.

 Le fameux mal du siècle est très souvent relié à un manque de mobilité et des positions sédentaires répétées qui réduise progressivement vos aptitudes articulaires et musculaires.
Chacun a des prédispositions différents à la souplesse mais il n’y a pas de fatalité : des exercices réguliers et adaptés vous aideront à améliorer facilement votre vie quotidienne.
Capture

 

Categories: 4- Conseil forme

Les commentaires sont désactivés