Les 5 pires effets de la malbouffe sur notre organisme et notre santé

Le 21 juillet nous célébrions la journée mondiale de la malbouffe… Sous son nom français, elle ne s’est pas encore fait une vraie place dans le calendrier des journées mondiales. Il faut dire qu’elle nous arrive en ligne droite des Etats-Unis d’Amérique. En fait, on s’en serait douté…

junk food2

Junk food world day

C’est son véritable nom, outre-atlantique. On désigne par ces termes toutes les nourritures trop grasses, trop sucrées, trop riches, qui font le quotidien de l’américain moyen.

Lui consacrer une journée mondiale c’est peut-être enfin se rendre compte de ce que ce type d’alimentation peut avoir des effets  néfastes pour la santé…

Voici les 5 pires effets de la malbouffe sur notre organisme et notre santé:

1/ Maladies cardiovasculaires

Un repas de « malbouffe », donc peu équilibré sur le plan diététique et composé essentiellement d’ingrédients gras saturés, peut être responsable d’un fonctionnement plus difficile de nos artères.
Le sang aura donc tendance à coaguler plus facilement et donc à former des caillots bouchant ainsi les artères, avec les conséquences que l’on connait : le cœur n’est plus approvisionné en sang, la crise cardiaque survient. De plus, on constate une hausse du taux de mauvais cholestérol sanguin ainsi que des triglycérides, augmentant ainsi le risque d’accidents vasculaires.

2/ Surpoids voire obésité

Depuis 1980, l’obésité a augmenté de 27,5 % chez les adultes, et de 47 % chez les enfants. En 1997, 8,5 % de la population française était obèse, contre 14,5 %  aujourd’hui, soit 6,5 millions de personnes. . L’obésité et le surpoids sont  la conséquence directe de la malbouffe.

La malbouffe, trop riche en graisse, a des effets désastreux sur notre poids, encore plus avec le manque d’activité physique régulière. La malbouffe entraîne l’organisme dans un cercle vicieux, la prise de poids rapide ayant tendance à le décourager de pratiquer une activité sportive car il se fatigue plus vite, et est donc moins enclin à l’effort.

junk food

3/ Diabète

Avec une alimentation déséquilibrée et trop riche en graisse et en sucre, les risques de diabète sont accrus avec les désordres métaboliques que cela suppose : un taux trop élevé de sucre dans le sang provoque une hyperglycémie chronique, et l’organisme ne peut plus réguler la glycémie car il ne produit plus suffisamment d’insuline, censée l’y aider. Le diabète de type 2, qui se manifeste en général après 40 ans, touche de plus en plus d’enfants et d’adolescents à cause de cette mauvaise hygiène de vie.

4/ Hypertension artérielle

Les repas de malbouffe contiennent généralement trop de sel, ce qui est particulièrement mauvais pour la pression artérielle qui augmente plus que de raison. Une pression excessive du sang détériore les parois des vaisseaux sanguins et augmente, à long terme, les risques de développer des maladies du cœur.

5/ Risques de cancer

Le risque de développer un ou plusieurs cancers augmente avec la consommation d’aliments trop gras et trop sucrés : prostate, pancréas, intestins, utérus, etc. Plusieurs organes sont mis en danger d’autant plus qu’ils subissent déjà les effets néfastes cités plus haut. L’organisme s’affaiblit et l’espérance de vie diminue.

Pratiquer une activité physique régulière permet de diminuer tous ces risques… Encadrez-vous de professionnels de sport et de la santé pour retrouver une hygiène de vie saine !

Domicil’gym, premier réseau de coachs  sportifs à domicile et en entreprise peut être la solution !

http://coach-montpellier.domicilgym.fr/

cartouche KANTE

Categories: 2 - Conseils diététiques, 3- Conseils santé, 8- Médias et Témoignages: On parle de Domicil'gym !

Les commentaires sont désactivés